Le blog d'un passionné de la mer et des bateaux

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

Voir les commentaires

Published by Olivier PERHIRIN -

Zeppelin 18 V Pro à Bréhat

Zeppelin 18 V Pro à Bréhat

A toute vitesse:

Vitesse de croisière 25.7 nœuds

Vitesse maximums 40.4 nœuds

Consommation estimée : 12 l /h (vitesse croisière)

Moteur : Suzuki DF 115

Prix € (modèle essayé) 36 249 €

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Situation:

Il y a deux ans, nous découvrions le Zeppelin 640 Commander Black Vitamine autour de Bréhat. Aujourd’hui, le cadre ne change pas mais, notre monture s’appelle 18V Pro et, les conditions de l’essai diffèrent beaucoup. Alors une balade en mer Bretonne avec de beaux creux en prime, voilà qui laisse présager d’un essai réussi.

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Nerveux

 

Kevin BROCHEN a ouvert Nauti Services sur Paimpol (22) voilà deux années. Il nous accueille aujourd’hui dans sa concession toute neuve, pour nous faire tester le Zeppelin 18V Pro, motorisé en 115 ch Suzuki. L’île de Bréhat s’apprécie pour sa douceur climatique, ses jardins exotiques et son incroyable beauté. Il ne nous en faut pas plus pour ça devienne notre destination du jour, sous un superbe ciel gris au plafond bas mais à la luminosité rosée. Tiens, la côte de granite rose justifie son nom ? De plus, un vent de force 4 de secteur au Nord-Ouest lève des creux de 1.50 m. Est-ce le bon compagnon pour ces conditions ?

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Nous mettons à l’eau depuis une petite cale, face à Lézardrieux. L’inspection visuelle de la coque sur la remorque laisse apparaitre un v profond avec une étrave assez droite, une virure, un bouchain et des flaps intégrés, caractéristiques des Zeppelin. Sur notre modèle, le gel coat blanc présente une belle application et une bande de type Keellguard protège l’étrave et une partie de la quille. La mise à l’eau ne présente pas de souci particulier, la remorque bien réglée et le treuil Goliath simplifient l’opération.

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Une fois à bord, on constate le côté dépouillé de l’aménagement de pont, typé plongée, chasse et pêche. Deux grandes équerres renforcent le tableau arrière qui se trouve assez haut pour éviter les remontées d’eau à la décélération. Et si cela arrive, l’évacuation se fait rapidement avec les daleaux ainsi que la pompe de cale. On dispose aussi de quatre porte-cannes. Ensuite, le leaning post à la mousse généreuse dissimule un coffre de rangement au sec ainsi qu’une main courante en inox pour les passagers. Deux personnes prennent place à ce niveau. La console est implantée de manière centrale et libère 30 cm de passage de part et d’autre. Le pilotage se trouve décentré sur tribord et l’on constate une implantation volant / gaz à bonne hauteur. Les cadrans se lisent aisément et l’électronique prend place sans mal. Le tout, est bien protégé derrière un pare-brise un peu court à mon goût pour le pilote. Une main courante ceinture l’ensemble et offre des points d’accroche. On note aussi à ce niveau-là le nable de remplissage du carburant, ce qui signifie l’intégration du réservoir de 95 l sous le pont pour abaisser le centre de gravité. Dans cette console aussi, on accède à l’unique vrai rangement. Alors certes, le volume semble suffisant mais à y regarder de plus près, il faut aussi y ranger l’ancre avec son bout. Il ne reste donc que peu d’espace. Et oui, le propriétaire a fait le choix de ne pas prendre de baille à mouillage… donc, sur l’avant on retrouve juste une bitte d’amarrage et un guide en caoutchouc pour les manœuvres. Le plan de pont se retrouve d’un seul niveau, avec un antidérapant efficace. De plus, la construction s’avère très sérieuse et robuste. Pour terminer ce descriptif, les tubes sont réalisés en tissu CR / CSM, au diamètre 55 cm gris clair. Des passages plongeurs sur l’arrière, tout comme des saisines et des poignées de portage font partie des accessoires voulus client, pour son utilisation. En effet, chez Zeppelin, la coque nue sert de base pour configurer à la demande son aménagement.

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

La sortie du Trieux nous laisse le temps d’apprécier l’extrême discrétion du 115 ch Suzuki, que d’autres marques peuvent prendre en référence. Bien calé contre le leaning post, on se retrouve à bonne distance des différentes commandes, bien que le propriétaire n’ait pas du tout le même gabarit que le mien. La direction hydraulique s’avère très agréable. Dès la première accélération, ce Zeppelin surprend : Quelle vivacité ! On n’a pourtant que 115 ch mais le bateau sort très vite de l’eau (3.15 sec) et, avec un peu de trim positif on atteint un très honnête 40.4 nœuds. On établit sa vitesse de croisière à 25.7 nœuds dans des conditions normales. Avec nos creux de 1.50 m assez cassants, on réduit la vitesse aux alentours de 17 nœuds. Le semi-rigide monte bien sur les vagues, décolle un peu pour retomber sans trop de heurts. On ressent bien des remontées de la carène mais, c’est un peu comme se trouver en voiture sur une route à bosses, ça tressaute. On ne trouve pas souvent cette sensation sur l’eau mais, il faut bien avouer que la carène fonctionne très bien et ne met personne à mal à bord. De plus, les embruns se trouvent projetés assez loin du bateau, tout le monde apprécie. A cette vitesse, on passe donc les éléments sereinement et, des conditions plus musclées ne feront pas peur à ce 18V Pro. En virage, le pneu se cale rapidement sur son flotteur intérieur avec une gite peu signification mais présente. Il décrit alors des trajectoires nettes, sans contre appels et avec une bonne ventilation de l’hélice. La sortie de virage s’accompagne d’énergiques reprises et l’on se prend vite au jeu de le taquiner. Sur ce point, l’équipage donnera ses limites bien avant la carène.

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Avis global:

Ce Zeppelin 18V Pro, 100% Français, ce négocie à 36 249 € (avec remorque Galaxy G 1000) et le place dans la fourchette haute. On constate un manque de rangement à bord de ce modèle, tout comme un pare-brise un peu court. Néanmoins, on retrouve des qualités marines dignes des meilleures dans cette gamme, de très belles performances de la part du 115 ch Suzuki, le tout avec haut niveau de construction. Et, un Zeppelin, c’est aussi une valeur sûre pour la revente !

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Avis du pilote:

Cette version dépouillée s’adresse surtout aux amateurs de pêche et de plongée. A ce titre, hormis le leaning post confortable et la console de pilotage, il n’y a aucun autre rangement ou élément de confort ni même de baille à mouillage. Les sorties en famille ne sont pas au programme dans cette configuration. Néanmoins, on apprécie la position de conduite tout comme la douceur des commandes et on salue les performances. Car, avec seulement 115 ch Suzuki, on a un moteur plein de santé et qui se manifeste avec la même vigueur du ralentit au régime maximum. Avec 25.7 nœuds en croisière et 40.4 nœuds en pointe, ce pneu se montre vivant. Pour autant, il n’en oublie pas les bonnes manières avec un passage dans la vague de haut niveau. Le 18V Pro, dans les 1.50 m de creux monte la vague pour retomber en douceur. Le nez en l’air ne fait pas partie de son tempérament même si par moment, on peut faire décoller l’ensemble. Il ne s’avère pas piégeur et reste prévenant. Alors certes, ça secoue un peu mais on ne sent pas le bateau atteindre ses limites. La coque se montre saine et son excellente construction lui octroie de belles dispositions dans cette mer sans craindre que tout casse. Lors des virages, la gite reste contenue, on a un bateau qui s’appuie sur son flotteur pour décrire des courbes bien régulières. La remise des gaz s’opère immédiatement et l’on remonte alors le trim pour mieux faire vivre la carène. Et, quel que soit l’état de la mer ou le régime que l’on adopte, piloter ce Zeppelin demeure un réel plaisir.

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

 Paroles de constructeur

Un bateau tous temps « Zeppelin, constructeur connu et reconnu pour la qualité de ces embarcations propose avec ce 18V Pro un bateau élégant, très marin et adaptable à tous les besoins. Il est au gabarit routier ce qui permet de s’affranchir de mouillage ou de pouvoir naviguer où l’on souhaite. Ces bateaux sont toujours fabriqués à la main mais avec une extrême précision. L’un des avantages, c’est la possibilité de configurer le semi-rigide à la demande : leaning-post ou sièges jockeys, banquette arrière, bain de soleil, console de pilotage tout à l’avant ou plus en arrière… avec Zeppelin, c’est vous qui faites votre bateau. De plus, c’est un très bon investissement dans le temps. » 

Vraiment top:

Les performances

La robustesse

Le comportement dynamique

Améliorations:

Le manque de rangement

Le manque de baille à mouillage

 

Notation :

Comportement en mer : 1

Prix : 0

Sécurité à bord : 1

Confort à bord : 1

Sérieux de fabrication : 1

Soin porté aux finitions : 1

Equipement standard : 0

Nombre de rangements : 0

Cohérence avec son programme : 1

Performances dynamiques : 1

Total : 8/10

Equipements de série:

Coque nue

Principales options:

Davier, siège, console, arceau inox, échelle de bain…

 

Fiche technique:

Longueur Hors-tout 560 cm

Largeur totale 248 cm

Ø des flotteurs 55 cm

Nbre. de compartiments 5

Moteur max. 115 CV

Moteur recommandé 90 CV

Nbre. Max de personnes 19

Poids approx.du bateau 350 kg.

Catégorie de conception C

 

Moteur utilisé : Suzuki DF 115 TL

Puissance : 150 ch

Cycle : 4 T

Régime maxi : 6 000 tr/min

Cylindres : 4

Cylindrée : 1 950 CC

Poids : 182 kg

Rapport poids/puissance : 1.58 kg/cv

Prix : 13 080 €

Nos relevés:

Conditions de l’essai:

Ile de Bréhat (22), vent force 4, houle courte de 1.50 cm, réservoir plein, 2 personnes à bord, hélice alu 3 pales 3 x 14 x 21’’

1 000 tr/min : 4.5 nœuds Nc l

2 000 tr/min : 6.1 nœuds Nc l

3 000 tr/min : 17.3 nœuds Nc l

4 000 tr/min : 25.7 nœuds Nc l

4 500 tr/min : 30.7 nœuds Nc l

5 000 tr/min : 37.4 nœuds Nc l

6 000 tr/min : 40.4 nœuds Nc l

Temps de déjaugeage : 3.15 sec

Vitesse croisière : 4 000 tr/min / 25.7 nœuds

Vitesse max : 6 000 tr/min / 40.4 nœuds

Consommation estimée : 12 l/h à 4 500 tr/min

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Semi-rigides similaires:

 

Sea Ribs 580 Open

Longueur 5.72 cm

Largeur 2.50 cm

Compartiments 5

Diamètre flotteurs 50 cm

Angle V Nc °

Poids 310 kg

Charge maxi nc

Nbre passagers 10

Puissance maxi 140 cv

Puissance conseillée 115 cv

Catégorie C

Tarif coque nue 13 517€

http://www.searibs.com/

 

Ribcraft 5.85 Pro

Longueur 5.85 cm

Largeur 2.40 cm

Compartiments 5

Diamètre flotteurs 50 cm

Angle V Nc °

Poids 390 kg

Nbre passagers 12

Puissance maxi 150 cv

Puissance conseillée 115 cv

Catégorie B

Tarif 13 320€

http://www.concarnautic.com/ribcraft/ribcraft.htm

 

Centaure 560 V Pro

Longueur 5.60 cm

Largeur 2.40 cm

Compartiments 6

Diamètre flotteurs 50 cm

Angle V 26 °

Poids 340 kg

Charge maxi 250kg

Nbre passagers 8

Puissance maxi 115 cv

Puissance conseillée 80 cv

Catégorie C

Tarif 9 223 €

http://www.centaure-semirigide.fr/

Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115Zeppelin 18 V Pro Suzuki 115

Voir les commentaires

Published by Olivier PERHIRIN - - Semi-rigides

Le bateau de pêche le Celacante, tristement célèbre ces derniers mois, a fini par être coulé au pied du phare des Pierres Noires. Le moins que l'on puisse dire, positionné à cet endroit, il représente un risque pour les autres navires. Alors, même si les gros bateaux ne croisent pas si proche du phare, le risque est là et, on se demande bien pourquoi il n'a pas été coulé un peu plus loin. De plus, la pêche y est interdite dans un rayon d'un mile.... fâcheux pour un bon spot de chasse ou avec les canes.

Voir les commentaires

Published by Olivier PERHIRIN -

La mer d'Iroise s'étend de l'île de Sein jusqu'à Ouessant. Ce lieu a rejoint il y a quelques années maintenant, le Parc Naturel Marin d'Iroise pour une gestion cohérente de l'environnement.

Dauphins en mer d'Iroise

 

Depuis des années, nous sommes habitués à croiser lors de nos sorties en bateau, les phoques, les marsouins et les dauphins.

Dauphins en mer d'Iroise

Depuis des années, nous sommes habitués à croiser lors de nos sorties en bateau, les phoques, les marsouins et les dauphins.

Chaque balade nous apporte ces plaisirs qui ne nous lassent jamais.

Pour autant, en cette fin août, la surprise est encore plus grande. Ce ne sont pas quelques cétacés isolés que nous avons croisés mais, entre 30 et 40 individus.

De plus, nous les avons aperçus entre la Pointe St Mathieu en direction du phare des Pierres Noires (sud de Béniguet), en début d'après-midi. Pendant près d'une heure, nous avons pu les approcher de près.

Nous nous sommes rendus à notre point de pêche à quelques miles de là et, surprise à notre retour, les dauphins sont toujours là, aussi nombreux et beaucoup plus joueurs.

Ils nous ont escorté sur une bonne distance, ont sauté devant le bateau et ont croisé dans tous les sens.

Que ce soit pour les petits ou les grands, ce type de rencontre est simplement magique et on les retrouve avec la même joie lors de nos sorties.

Voir les commentaires

Published by Olivier PERHIRIN -

Voir les commentaires

Published by laterrevuedelamer -

Voir les commentaires

Published by laterrevuedelamer -

Voir les commentaires

Published by laterrevuedelamer -

partie 2

partie 2

Voir les commentaires

Published by laterrevuedelamer -

1ère partie

Des dauphins par dizaines et pendant plus de 3h.....

Magique

1ère partie Des dauphins par dizaines et pendant plus de 3h..... Magique

Voir les commentaires

Published by laterrevuedelamer -

 

L’association Grand Largue permet à des jeunes au parcours compliqué de découvrir la mer et ainsi sortir de leur cadre quotidien. http://www.grandlargue.org/

Suite au partenariat mis en place avec l’ANPM, nous avons participé à plusieurs étapes, dont celle de Brest à Camaret, les 7 & 8 juin. http://www.anpm.fr/

Le départ a eu lieu depuis le port du Moulin Blanc à Brest, avec 13 voiliers et deux bateaux d’assistance, un timonier et un semi-rigide.

Si pour les jeunes, on leur offre la possibilité de découvrir la voile avec ses règles, ses contraintes de navigation et la vie à plusieurs dans peu d’espace, pour l’ANPM, nous souhaitons entretenir les bonnes relations entre les voileux et les pratiquants à moteur. Nous sommes tous des marins, telle peut-être la devise.

La première étape nous a porté jusqu’au port de Lanvéoc, en fond de rade, dans un cadre méconnu de bien des personnes mais au charme indéniable. Le Semi-rigide, le couteau suisse des bateaux, a permis à l’ensemble des équipages de mettre pied à terre.

Monsieur le maire nous a gentiment offert le pot de l’amitié après avoir prononcé un discours, et nous remercier de notre étape mais aussi encourager l’action de Grand Largue. Pause déjeuner puis jeux sur la plage ont ponctué cette première escale.

A présent, direction Camaret. Mais auparavant, il faut sortir de la rade par le goulet et, fidèle à sa réputation, nous avons affronté un vent très soutenu et des vagues de deux mètres avec pour avantage, une navigation très rapide, quel que soit le mode de propulsion des bateaux.

La soirée s’est déroulée à Camaret Sur Mer. Nous y avons été accueillis, entre autre, par la SNSM qui a eu la délicatesse de faire visiter leur canot et expliquer aux jeunes marins l’engagement des volontaires qui sauvent hommes et bateaux.

Le soir venu, Grand Largue a remis en chèque à la SNSM pour soutenir leur mission dont on peut tous avoir besoin un jour ou l’autre. Un repas au pied de la tour Vauban ainsi qu’une animation ont été organisés pour clôturer cette première journée.

Dimanche, nous avons repris la mer, avec une virée entre la pointe du Toulinguet et les Tas de pois.

Le vent a molli mais la mer reste très formée. Demi-tour et direction le port de Lanvéoc pour notre déjeuner.

Le passage du goulet a montré un visage très différent de la veille avec un vent nul à cet endroit ainsi qu’une mer totalement plate, obligeant certains voiliers à affaler et démarrer le moteur. Pour les enfants, ce fut l’occasion de tester le transbordement en mer avec deux bateaux qui naviguent et ainsi, pouvoir goûter à un autre plaisir, la découverte du semi-rigide et de ses capacités de vitesse. Ce test en a convaincu plus d’un.

Pour la pause de midi, nous sommes restés à bord, en nous mettant à couple afin de renforcer le caractère convivial de cette croisière.

Le dernier bord s’est fait en direction de Brest en passant dans le port de commerce, avec un vent devenu faible à nouveau.

Ces deux journées en mer offrent aux jeunes la possibilité de s’évader et goûter aux plaisirs de la mer. Quant aux accompagnateurs, qu’ils soient éducateurs spécialisés, ancien pompier, officier de la police ou simplement pratiquants de la voile, tous ont pris plaisir à partager les valeurs relatives à la navigation et à la vie en communauté. Pour l’ANPM, c’est l’occasion de nous faire connaitre tout en participant à une bonne action à destination des jeunes. De plus, on constate que voiliers et bateaux motorisés peuvent naviguer ensemble avec une même passion, la mer et sa sensation de liberté.

Je tiens personnellement à remercier l’association Grand Largue pour le formidable accueil ainsi que mon équipier un autre Olivier.

Parteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand LargueParteneriat ANPM & Grand Largue

Voir les commentaires

Published by Olivier PERHIRIN - - Voile

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Haut

Le blog d'un passionné de la mer et des bateaux

Ce blog a pour objectif de vous faire partager ma passion pour la mer: bateaux, balades, activités nautiques et quelques recettes de cuisine à base... de poissons ou fruits de mer...

Pages

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog